pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
25 Jun, 2018
lundi, 12 septembre 2016 20:02

Haïti/Etat civil : La population de la commune de Ganthier privée de service d’état civil depuis plus d'un an Spécial

Vue du bâtiment logeant le bureau d'état civil de Ganthier et d'autres institutions dont l'hôtel de ville Vue du bâtiment logeant le bureau d'état civil de Ganthier et d'autres institutions dont l'hôtel de ville Photo: GARR

Les habitants de la commune frontalière de Ganthier (Ouest d’Haïti) sont privés d’Officier d’état civil (OEC) depuis plus d’un an. Aucun parent ne peut aller déclarer la naissance  de ses enfants encore moins faire une demande d’autres documents d’Etat civil, comme acte de mariage et acte de décès, a observé le GARR. Cette réalité est telle depuis la mort de  l’ex -Officier d’état civil, Chrisnold Félix, survenue le 21 juin 2015. Ce dernier a passé une vingtaine d’années à ce poste.

Les Ganthiérois-e-s se voient violer leur droit à l'enregistrement depuis cette période où l’on observe à la fermeture du bureau d’état civil qui desservait une population de plus de 56000 habitants. Ils n’ont plus accès à l’acte de naissance, le principal document officiel qui garantit le droit à l’identité d’une personne. C’est une violation de leur droit à l’enregistrement qui entrainera la violation de nombreux autres droits comme le droit d’avoir un nom patronymique, de pouvoir être enregistré à l’école, de prouver sa nationalité et autres.

Plusieurs résident-e-s se disent révoltés par l’irresponsabilité des autorités haïtiennes qui, selon eux, tardent encore à procéder à la nomination d’un nouvel officier d’état civil dans la commune.

Bon nombre d’entre eux qui se sont montrés très furieux disent être impatients à attendre une nouvelle nomination. Ils/elles déclarent être obligés de contourner la loi pour aller déclarer la naissance de leurs enfants dans d’autres bureaux d’Etat civil notamment dans la commune de la Croix-des-Bouquets.

«Le bureau est dysfonctionnel depuis environ 14 mois. La population ne peut pas accepter qu’un Etat irresponsable qui accorde peu d’importance à une question si fondamentale qu’est l’état civil, continue à violer ses droits.»,  se sont-ils plaints.

D’un autre côté, les autorités locales interrogées à ce sujet se montrent préoccupées par le fait que le pouvoir central a mis du temps pour procéder à une nouvelle nomination en vue de redresser la barre.

Jean Viloner Victor, maire adjoint de la commune de Ganthier, a déclaré avoir déjà effectué des démarches importantes auprès des autorités gouvernementales pour doter la commune, dans les meilleurs délais,  d’un nouvel officier d’état civil.

Un responsable du service d’état civil du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) contacté à cet effet, a indiqué que ce retard est dû à la lenteur enregistrée dans le vote du projet de loi budgétaire par les parlementaires. N’étant pas en mesure de donner une date précise pour la nomination d’un nouvel officier d’état civil pour la commune de Ganthier, il  a cependant donné la garantie qu’elle sera effective après le vote dudit projet de loi.

De l’avis d’une source digne de foi qui a requis l’anonymat, ce problème est plutôt d’ordre politique. Des parlementaires et des membres du nouveau cartel municipal auraient voulu tous proposer leur poulain au détriment des intérêts collectifs.

Cette réalité affecte la communauté à différents niveaux, a commenté Anghie Lee Gardy Petit, Responsable d’assistance légale au GARR. Les habitants de Ganthier doivent parcourir environ 19 Km en véhicule pour se rendre à la Croix-des-Bouquets pour procéder à une déclaration de naissance ou une demande d’acte. Cela pose un problème de proximité pour une population qui a besoin d’être sensibilisée sur la nécessité de la déclaration des enfants à la naissance. De plus, cela représente un coût élevé pour les habitants des sections communales de Ganthier qui se trouvent éloignées du bourg, notamment ceux de Pays Pourri, Balan et Marre-Roseau.

Face à cette situation qui tend à affaiblir davantage le système d’état civil haïtien, le GARR exhorte les acteurs concernés par la question d’état civil à mettre de côté leurs intérêts en vue de faciliter  la réouverture du bureau d’état civil de la commune de Ganthier.

Il appelle les autorités haïtiennes à travailler au renforcement des bureaux d’état civil du pays en mettant à la disposition des OEC tous les équipements nécessaires pour mieux desservir la population.    

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mardi, 13 septembre 2016 16:27

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli